Biographie
 
" de   HAIR   à   DHARAMSALA ..."

       Gérard PALAPRAT voit le jour le 12 juin 1950 en un lieu chargé d'histoire puisqu'il naît au Musée National du Luxembourg à Paris, face à la rue Férou, chère à d'Artagnan, dans les jardins de la Présidence du Sénat.

       Il y vivra jusqu'à l'âge de 20 ans (c'est alors le Saint-Germain des Prés d'avant le Drugstore).

       Ce Gémeaux ascendant Capricorne (de plus Tigre en Astrologie chinoise), aux yeux vairons - il a coutume de dire, "j'ai un oeil brun et l'autre bleu, Dieu me protège... " - attrape bien avant les maladies infantiles, le virus de la scène.

       Tous les matins, pour aller au lycée, il passe devant chez Boris VIAN et le "TABOU".
       Il quittera d'ailleurs relativement tôt le circuit traditionnel scolaire puisque, à l'âge de 12 ans, il entrera à l'Ecole du Spectacle rue du Cardinal Lemoine dans le 5ème arrondissement de PARIS (Pépinière d'artistes).
       Il y continuera ses études de violon, dansera grâce à Barbara PEARCE, suivra des cours d'art dramatique avec Claude VIRIOT et de chant avec
Alice RIDEL
.

       Ses copains de classe ne sont autres que : Didier HAUDEPIN, Patrick LEMAÎTRE, BOULOU, Patrick DEWAERE, et ses frères - MAURIN -, Patrice DREVET (Antenne 2), SERGIO, "Monsieur Loyal" du cirque (FR3) et Delphine DESYEUX, la Patricia des "Dimanches de Ville d'Avray", Caroline ANOUILH, MALIKA, "Emilie en tutu et voilà..." et bien d'autres encore...

       Cet artiste complet enregistre pour la fête des Pères un vrai disque vinyl qui lui ouvre les portes du "Petit Conservatoire" de MIREILLE dont on sait qu'elle opérait une sélection assez sévère. Gérard y croise Alice DONA, Françoise HARDY, RACHEL, Charles LEVEL, Jacques CERISIER, Jean-Noël DUPRE, Hervé CHRISTIANI, Pascal AURIAT, Pascal SEVRAN, Bertrand CASTELLI, "Petit BOBO" : Pierre MAGUELON des "Brigades du Tigre" entre autres...

       Comme il compose, l'été il chante dans les Hauts de Cagnes-sur-Mer chez Suzy SOLIDOR et Georges ULMER, ses propres chansons.

       S'intéressant à tout ce qui touche au Spectacle, il fait souvent l'école buissonnière pour "monter" aux Studios des BUTTES-CHAUMONT (alors O.R.T.F.) où Rémy GRUMBACH, 3e assistant réalisateur à l'époque, l'engage pour de la figuration, Stellio LORENZI pour une silhouette, Marcel BLUWAL pour quelques lignes dans "VIDOCQ" et une télé avec BOURVIL.

       Il fait aussi une première apparition au Théatre aux côtés de Fernand LEDOUX
.

       Un beau rôle au Cinéma dans "TRANS-EUROP-EXPRESS" d'Alain ROBBE-GRILLET avec Jean-Louis TRINTIGNANT et Marie-France PISIER, tourné à Anvers, suivra.

       Puis "LE GRAND VOYAGE" de Jean PRAT, tourné dans les camps d'AUSCHWITZ avec Roland DUBILLARD et José IBANEZ - le frère de PACO -, des post-synchro avec SERGE SAUVION et Michel CRETON.

       Première Comédie Musicale au THEATRE LABRUYERE "Les FANTASTICKS" de Jacques SEYRES, où il joue le rôle d'un muet; à l'entracte, Maurice CHEVALIER lui dira; "vous devez avoir une bien jolie voix pour vous taire avec tant de talent".

       Au piano : Guy BONTEMPELLI, à la contrebasse, François RABBATH, il branche Bernard LECOQ, ami d'enfance, avec Michel BOISRON et Nathalie DELON.

       Edouard MOLINARO l'engage pour neuf semaines dans "HIBERNATUS" avec Louis de FUNES. Deux jours d'absence pour cause de Conseil de Révision, lui coûtent le rôle dans ce tournage chaotique.

       Cet imprévu se transformera pour Gérard en opportunité, puisqu'il entre au THEATRE DE LA PORTE SAINT-MARTIN dans "HAIR" qui tiendra l'affiche pendant 3 ans.
       Longues répétitions le jour, il continuera à chanter le soir au "REQUIN CHAGRIN", à la "CONTRESCARPE" avec SAMY (où Karine et Jean-Yves TERLAIN dessinent un 3 mâts de 39 mètres, le "VENDREDI 13"), chez "GEORGES", rue des Canettes, chez "CHAUSSURE", rue de la Montagne Sainte-Geneviève et aussi à la "METHODE" où un certain "enfoiré" dit "COLUCHE" fait alors la plonge.

       Dans "HAIR", il partage l'affiche avec Julien CLERC, Gérard LENORMAN, Michel ZACHA, GRAZIELLA, Vanina MICHELE, Anne BALLESTER, Yves REGNIER (Bertrand CASTELLI met en scène) et toute la "TRIBU" LAUZIER, DARY, le regretté Grégory KEN, "Chagrin d'Amour" 5H du mat' j'ai des frissons..., Bill COMBS, Rony BIRD, CARLOS, l'Indien protégé de Maître Salvador DALI.
       Il y chante le rôle de "Woof".

       Tous les "majors" lui font des ponts d'or, mais Lucien MORISSE gagnera son amitié chez A.Z.
       Quand Barbara BAKER lui annonce à 7 heures du matin, "Lucien est mort", il est orphelin comme Eric CHARDEN, Michel FUGAIN, Michel POLNAREFF et tant d'autres...

       A Juan-les-Pins, où il concourt avec Gérard LENORMAN avec "il", MARIE pour "Soleil" et Esther GALIL pour "Le monde entier fait l'amour", il obtient la ROSE D'OR pour "FAIS-MOI UN SIGNE" puis des disques d'OR pour "POUR LA FIN DU MONDE", "SVASTI", "LE BATEAU DE CRISTAL", "ECOUTE LA SOURCE DU BONHEUR" et "LADY, CE N'EST QU'UN REVE". (Voir Discographie).

       Il rejoint en Inde, RAM SANDRA MISTRI son Maître de SITAR.

       Après quelques échecs sentimentaux, il part à la recherche de MELODIE, sa fille dont il a été séparé contre son gré pendant 15 ans.

       L'ayant enfin retrouvée, Gérard vit aujourd'hui apaisé sur le 45e parallèle de l'Océan Atlantique, pratique tous les jours AMAROLI et partage son temps entre les galas et la méditation, le TAÏ SHI SHUAN et la Phytotherapie, médecine Ayurvédique, et autres enseignements...
       Lorsqu'il est chez lui, il s'offre aux plaisirs de longues randonnées en forêt et sur les vastes plages de l'Océan.

       Un CD-compilation et le CD "S'aimer davantage" sont en vente actuellement.

       Il prépare des "singles" et réapparaît sur scène, sur le SHAMBALA avec un regard à 360°.

       De ses tournées avec ANTOINE, Danielle GILBERT, Michel SARDOU, Yves LECOCQ, il garde de bons souvenirs, mais il a en tête plein de chansons et de livres à écrire et un grand rêve à réaliser : un spectacle pour aider le peuple tibétain en exil.


      

OM Shanti 3~          



Faites-moi un signe ...
http://palaprat.free.fr
E-mail
N'hésitez pas à m'écrire... ...pour tout renseignement

MAJ ... 01 / 03 / 2001